Projets et portefeuille cible

Les centrales citoyennes présentent l’avantage de pouvoir développer les projets d’énergie renouvelable qui n’ont pas la taille suffisante pour être rentable pour un développeur professionnel, mais qui sont trop importants pour un particulier. Aussi, il existe une gamme de projets qui peuvent trouver une rentabilité lorsque agrégés et développés par une telle structure.

Micro-Hydraulique

Les projets d’intérêt dans cette démarche présentent une gamme de puissance entre 30 et 150 kW. L’énergie hydroélectrique offre une forte attractivité de par son profil saisonnier, mais elle est extrêmement exigeante à développer. Les facteurs-clés de succès de ces projets sont bien connus d’Eau & Soleil du Lac, il faut pouvoir aligner :

  • Une implantation favorable
    • Hors de zones préservées pour l’environnement.
    • Un site d’une empreinte géographique ramassée.
    • Un point de raccordement électrique proche.
  • Un développement concerté
    • Prise en compte des multi-usages de l’eau.
    • Intégration dès le début du projet des contraintes environnementales.
    • Adhésion du propriétaire du foncier, des riverains et de la commune concernée.
  • Un dimensionnement correct et robuste
    • Appuyé sur une hydrologie robuste.
    • Matériels éprouvés.
    • Soin porté à la facilité d’opérabilité.


Les risques principaux sont associés à l’obtention d’une autorisation d’exploiter et à une éventuelle opposition locale se constituant autour de potentiels impacts du projet.

De par la longueur du développement et du coût des études à réaliser, il s’agit de projets risqués pour lesquels le savoir-faire du développeur est clé. Sur le territoire de Grand Lac, un potentiel brut d’environ 20 sites est à investiguer. Il s’agit très majoritairement de sites préalablement mis en exploitation au cours des siècles pour utiliser la force hydraulique.

Un coût unitaire médian pour la micro-hydraulique est à retenir autour de 4 000 €/kW installé en investissement. De par les différentes configurations, ce chiffre peut varier sensiblement autour de cette valeur (entre 2000 et 5000 €/kW suivant le type de projet).

La micro-hydraulique bénéficie d’un tarif d’obligation d’achat spécifique réglementé (tarif H16) dont les contrats sont signés pour 20 ans.

Solaire photovoltaïque

Les projets d’intérêt côté solaire sont inférieures ou égales à 100 kWc qui est une valeur seuil pour les tarifs de rachat. Cette puissance installée correspond à 500 m2 de panneaux photovoltaïques. Il s’agit pour les bons projets de cette gamme de pouvoir trouver le site qui réunit :

  • Une orientation favorable sans ombre projetée.
  • Une facilité de raccordement au réseau (proximité, disponibilité).
  • Une toiture ne nécessitant pas de renfort structural.

Les risques principaux sont associés à l’obtention du permis de construire et à minimiser les coûts de fonctionnement et de maintenance.

Une surface de 500 m2 est envisageable sur les bâtiments publics (salles de fêtes, gymnases, écoles) et les bâtiments tertiaires. Il existe également un gisement dans les bâtiments agricoles. Le territoire de Grand Lac offre un grand nombre d’opportunités pour localiser des productions de ce type.

Un coût de 110 000 € pour un investissement de 100 kWc est à retenir en ordre de grandeur.

En dessous de 100kWc, cette production solaire bénéficie d’une obligation d’achats.

Cible

Il est apparu qu’il convenait de constituer une grappe de projets de la typologie précédemment décrite pour mutualiser les coûts de développement, fonctionnement et maintenance. Ainsi, il est possible d’atteindre une rentabilité financière sur la durée des contrats d’obligations d’achat d’électricité et donc de pouvoir monter une centrale citoyenne viable économiquement.

Une grappe de 6 projets stéréotypés est considérée en hypothèse. Elle se compose de :

  • 4 projets photovoltaïques, les projets solaires considérés présentent un profil unitaire suivant :
    • Capacité installée = 100 kWc
    • Productible annuel = 100 MWh/an (1000kWh/kWc)
    • Investissement = 110 k€
  • 2 projets micro-hydroélectriques avec un profil unitaire tel que :
    • Capacité installée = 60 kW
    • Productible annuel = 260 MWh/an (facteur de charge de l’ordre de 50%)
    • Investissement = 300 k€

Ces hypothèses permettent donc d’ébaucher un portefeuille projet nécessitant un investissement total de 1 M€ pour créer un productible annuel moyen d’environ 920 MWh/an, lorsqu’il sera à terme.

Planning

Phase de développement

Eau & Soleil du Lac s’est structurée en association pour permettre le développement amont des futurs projets et de la future société. Une première phase a commencé depuis la création de l’association en janvier 2021 et elle permet de d’effectuer une pré-sélection des premiers projets de la grappe.

Dès que le portefeuille projets aura atteint un niveau de maturité suffisant, des réunions publiques seront programmées pour mobiliser les citoyens du territoire et boucler un premier tour de table.

La fin de cette phase est attendue pour septembre 2021 et se formaliserait par la création de la société servant de véhicule d’investissement. Dès cette structure opérationnelle, le premier projet solaire sera lancé en réalisation.